Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
25 novembre 2021 4 25 /11 /novembre /2021 09:23

BASTA a été vendu... les larmes aux yeux.

Bon vent á Elisabeth et Pierre, les sympathiques nouveaux propriétaires !

Nous voilà donc fixés dans un hameau de Bretagne, au fin fond du Morbihan. «Comme de gros bâtards, quoi!» riront des potes, indécrottables marins, qui n’ont pas vus le tas de ruines et de ronces qu’on a acquis. Mais oui, nous sommes bien des bâstards ! A la fois marins et terriens, nomades et sédentaires, pécheurs et agriculteurs. Devenus Bretons et toujours grands-voyageurs… : car en nouveaux habitants de la commune de Porcaro, nous restons inspirés par le cri de ralliement des Amérindiens Zapatistes du Mexique : « Ya Basta ! » (ça suffit !). Leur révolte pour changer le monde en s’organisant localement, nous avait parlé à l’heure de baptiser BASTA notre voilier… Puis nous sommes partis naviguer en Amérique Latine, sans économie, portés par les vents et l’envie d’adopter un mode de vie différent : plus autonome, alternatif, écologique… Aujourd’hui, le nom de notre micro-ferme est une nouvelle adaptation de « Basta ! » : de Basta à la « Bastardière », il n’y a qu’un pas, et quelques lettres qui changent…

Ce vieux mot français définit l’endroit où l’on greffe pour créer des arbres « bâstards ». Mais que l’on soit arbres, plantes, animaux ou êtres humains, nous sommes tous les « bastards » de cette planète en détresse ! Une planète constituée de mer et de terre qu’on a maintenant envie d’agrader sur sa partie ferme, la terre ferme !

Derrière notre propre projet de développer la biodiversité et de cultiver notre autonomie alimentaire sur à peine un hectare, nous espérons bien faire revivre, à notre échelle, le mot d’ordre zapatiste. Sur notre bout de campagne, « Ya Basta! » deviendra un cri, pour récupérer un champ et des ruines, et pour, le plus radicalement possible, participer localement á la transition écologique.

 

Encore en construction, la Bastardière sera une micro-ferme autonome, mais aussi un lieu d’accueil, de rencontres et de militance. Nous entendons y transmettre notre expérience d’installation agroécologique à tous les bâstards, qui comme nous, sans grands moyens économiques, pensent qu’il est urgent de changer de vie, de réinvestir les fermes en vente et en ruines. Car, au regard du monde qu’ils nous préparent, il n’est pas question de laisser les campagnes aux riches, aux pollueurs et à l’agro-industrie.

En attendant la mise en ligne de notre nouveau blog terrestre, rejoignez-nous sur notre nouvelle page Facebook : "Micro-ferme la Bastardiere"

Nous avons 2 nouveaux profils FaceBook :

"Bateau Basta", a été transformé en "Cecilia Bastarde"

Et puis, le tout nouveau "Micro-ferme La Bastardiere" !

Rejoignez-nous !

 

De « Basta » à la « Bastardière » !
Partager cet article
Repost0

commentaires

H
bonjour BASTARDIENNE BASTARDIEN.bonne réussite pour votre reconversion dans la permamicrobioculture..votre oncle du grand sud- ouest
Répondre

BASTA est en Bretagne...

Après 63 jours de mer depuis le Panama, Basta flotte sur la Vilaine. Nous retapons dans le Morbihan une micro-ferme permacole oú nous accueillons désormais des Wwoofeurs. Venez nous aider contre gite et couverts ! :

https://wwoof.fr/host/6386-La-Bastardiere

Rechercher

A propos des auteurs

Pour connaître notre démarche,  lisez ça !

 

Consultez nos articles de presse ou podcaster nos reportages radio  : https://cecileraimbeau.wordpress.com/

 

Découvrez notre premier périple de jeunesse sur notre voilier de 6m50 le "Bourlingueur", relaté dans deux numéros de Voiles et Voiliers de 1995 ici et .

Archives

Contacts :

bateaubasta@gmail.com

Facebook-messenger : Bateau Basta

Rubriques