Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 octobre 2010 1 04 /10 /octobre /2010 12:31

Entre les Canaries et Dakar, Basta a navigué 9 jours.

D'abord dans la pétole. Ensuite dans le grand-frais. Puis, de nouveau dans la pétole. Neuf jours de solitude à deux. Pour lire. Lire sur l'Afrique de l'Ouest, que l'on avait depuis longtemps très  envie de rejoindre à la voile. C'est fait !

D206511BD

 

Aux Canaries, nous avions demandé à nos amis Coralie et Olivier, venus en croisière à bord découvrir l'île de Gomera, de nous amener quelques livres, parmi lesquels deux ouvrages de Stephen Smith, l'ex spécialiste de l'Afrique du journal Le Monde.

Ainsi, entre deux dorades coryphènes en sauce, entre les Canaries et Dakar, nous avons lu ceci : "Si 6 millions d'Israéliens pouvaient, par un échange standard démographique, prendre la place des Tchadiens, à peine plus nombreux, le Tibesti fleurirait et une Mésopotamie africaine naîtrait sur les terres entre le Logone et le Chari"...

Nous avions quitté Gomera juste après un coup de vent brulant venant du désert qui -par chance pour nous- avait fait tomber tous les avocats par terre... (merci Gourou Sylvain pour les bons fruits de ton jardin !) Nous avons donc pensé entre deux avocats en sauce, "Si 1 journaliste africain avait pu, par échange standard démographique, prendre la place d'un journaliste franco-américain au  Monde, les colonnes de ce journal auraient fleuries de moins de conneries dans la rubrique Afrique"...

Heureusement, la bibliothèque du bord était aussi dotée du livre d'Anne-Cécile Robert du Monde Diplomatique "L'Afrique au secours de l'occident", entre autres. Mais c'est plus tard, une fois une bonne librairie  trouvée à Dakar, que nous avons lu cette réponse à Stephen Smith du Malien Moussa konaté dans son excéllent "L'afrique noire est-elle maudite?" : "En somme voilà une nouvelle science inventée par cet auteur (stephen Smith) qui nous enseigne que la population est une entité homogène, dotée de qualités ou de défauts indépendants du temps, de l'espace et de la culture, et cela pour l'éternité. L'indigence de cette réflexion est telle qu'elle ne mérite pas qu'on s'y attarde"...

Attardons-nous tout de même un petit peu dans cet absurde...

Si les personnes vivant en France pouvaient être échangées par  celles qui vivent en Mongolie, au lieu de vivre dans des cités où l'on  crame des voitures, cette population de Français vivraient dans des yourtes et se deplaceraient sur de robustes chevaux dans les plaines. Sarko serait un grand Khan moustachu ! Et si les mongoles se prêtaient à leur tour à l'échange standard avec les Afghans,  sarko tomberait peut-être de sa monture au Buzkashi...  

DSC_8933.JPGEn parlant de Nicolas Le Petit, 23 intellectuels africains ont écrit un autre très bon livre : "L'Afrique répond à Sarkozy - Contre le discours de Dakar".  On se souvient qu'il fut dit dans ce discours " Le drame de l'Afrique, c'est que l'homme africain n'est pas assez entré dans l'Histoire."

Mais si réellement l'homme (africain ou autre) n'était pas entré dans l'Histoire, ce ne serait pas un drame, plutôt, au contraire, une chance... échapper aux guerres, ou à l'un des nombreux camps de la mort qui jalonnent l'Histoire de l'Europe, ou encore, échapper à

l' enchainement dans des cales de navires...

 

Basta est au mouillage dans la baie de Hann, bien gardiénné, au Cercle de Voile de Dakar. Et, après la sympathique visite d'amis à Gomera,  colonie de hypies allemands, l'équipage,  à cours de lectures fraiches, est parti en vadrouille en brousse. Mali. Burkina... En bus...

Les navigations nous ont pris beaucoup de temps cette année, nous voilà enfin en reportage ! Toujours au service d'associations de lutte contre le sida pour un réseau d'ONG. Et à la rencontre d'hommes africains et de femmes africaines  qui construisent leur histoire : des paysan(ne)s du delta intérieur du Niger révolté(e)s contre l'accaparement de leurs terres... Et il y a de la répression dans l'air...

 

A Bamako, on fêtait le cinquantenaire de l'indépendance. Mais au lieu d'assister en plein cagnard à un défilé militaire controversé en présence de Kadafi et de l'ex dictateur Moussa Traoré, nous avons préféré lire sous un ventilateur l'Histoire du Mali de Modibo Keita dans le Canard Déchainé. A propos de l'éclatement de la fédération du Mali (l'union du Mali et du Sénégal d'abord envisagée), on y lit ceci : "La fédération du Mali a été cassée par un coup d'Etat, organisé, dirigé et exécuté par l'armée française sous la direction de l'ambassadeur de France qui a été nommé pour ce seul objectif. Cela est clair dans les mémoires de cet ambassadeur Monsieur Etienne Dubois Lambert, qui écrit dans son livre intitulé: "les sèves de l'espoir" les détails du coup d'Etat. En résumé, De Gaulle ne voulait pas que deux Etats se donnent la main dans le cadre de la communauté qu'il dirigeait. Il voulait que chaque Etat lui soit attaché directement. C'est ainsi que dans la nuit du 19 au 20 aout, son ambassadeur est allé voir Senghor qui avait été préparé, par lui, au cours d'un entretien qui eu lieu, une semaine avant et au cours duquel, Senghor avait donné son accord pour le coup d'Etat..."

Nous n'avions pas le souvenir d'avoir lu cette version de l'Histoire dans nos livre scolaires. Ce qui n'était pas vérifiable, n'ayant sous la main que le guide du routard Afrique de l'Ouest. On y lit ceci, une histoire un peu divergente : "République soudanaise en 1959, le Mali tente une fédération avec le Sénégal, qui échoue en raison des rivalités et des divergences de vue entre Senghor et Keïta, les dirigeants sénégalais et malien."

L'Histoire africaine est-elle assez entrée dans l'homme français ?

Partager cet article

Bateau BASTA Bateau Basta - dans Les escales
commenter cet article

commentaires

Tess 15/11/2010 00:19



Un  article très intéressant, la chute est parfaite! J'ai un cours d'histoire de l'Afrique au 2ème semestre, je me demande si "l'histoire africaine est assez entrée dans le chercheur
français". La réponse bientot!


Quand et dans quelles parutions sortent vos prochains reportages?


Bonnes pérégrinations! La bise



di 05/10/2010 11:29



Idéal ce petit échange standard de populations. comment n'y a-on pas pensé plus tôt ?! Et en Belgique, il mettrait qui le Smith ?Histoire de faire mieux quoi, dans un pays pénard. Et puis nous,
on pourrait aller se taper sur la gueule pour de vrai ailleurs. Ah, un espoir au bout du tunnel de l'imbroglio belge, un raisonnement au moins aussi légitime que ceux que certains politiques ont
déjà... Des candidats ? Non, pas les Israéliens : sont au Tchad. Les Français: en Mongolie. Les Mongols : en Belgique et les Belges ? Je vous le donne en mille : à côté ! Bon, c'est quand qu'on
déménage ?


biz



Bateau Basta 05/10/2010 19:34



Toi, on dirait qu il faut que tu prennes le large cet hiver ! Biz et vive la Belgique !



Naviguez avec nous!

Entre deux reportages, nous embarquons parfois jusqu'à 4 passagers en croisière, cliquez ici

Rechercher

A propos des auteurs

Pour connaître notre démarche,  lisez ça !

 

Consultez nos articles de presse ou podcaster nos reportages radio  : https://cecileraimbeau.wordpress.com/

 

Découvrez notre premier périple de jeunesse sur notre voilier de 6m50 le "Bourlingueur", relaté dans deux numéros de Voiles et Voiliers de 1995 ici et .

Contacts :

bateaubasta@gmail.com

Skype : bateau.basta

Facebook : Bateau Basta

Rubriques

Désolés pour la pub imposée par Overblog !