Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 janvier 2014 6 04 /01 /janvier /2014 14:27

Pour commencer 2014, voici un petit tuto de la fabrication de l'arbalète sous-marine que je viens d'inaugurer dans les eaux du Panama.

Mais auparavant, je ne resiste pas à citer une phrase d'Henry David Thoreau extrait de son fameux "Walden ou la vie dans les bois" : « Je préférerais m'asseoir sur un potiron et le posséder bien à moi que d'être à plusieurs sur un coussin de velours. »

006.jpg

Ce potiron a été récolté par Guédia, une amérindienne Ngöbe, dans son champ qui pourrait être prochainement innondé par le lac d'un barrage hydro-électrique en construction au Panama contre lequel sa communauté se bat. J'y vois bien quelques correspondances entre ce potiron et l'arbalète... Manger ce que l'on a produit dans son potager ou chassé soi-même, avec modération.

Pour l'arbalète, la flèche de 130 cm. de long et de 7 mm. de diamètre m'a été offerte par un ami et très bon plongeur, Stéphane, de passage à bord. Il ne me restait plus qu'à aller acheter du sandow au mètre, une bobine de nylon 2 mm., récupérer les bouts de tôles d'inox, un peu de visserie qui trainaient dans le bateau, et aussi, aller dans un atelier de fabrication de meubles locaux pour acheter 4 euros de bois...
J'ai commencé, après quelques recherches sur internet, par le moulinet. Les flasques sont découpées dans de la tôle d'inox de 12/10 d'épaisseur et d'un diamètre de 80 mm. Le tube entre les flasques est de 20 mm. de diamètre et de 45 mm. de long. Les rondelles jaunes proviennent d'un couvercle d'une boite en plastique. Après quelques soudures et son assemblage, il a l'air de mouliner.

01   02

03

04  06

07

Puis on s'attaque à la cassette, et là, il me faut remercier le site de l'Italien stefano-soriano.it, le blog de Sined, Nikosgun, ainsi que quelques autres sites d'internet...

08   09

 10   11

12   13

14

Le mécanisme de la gâchette est découpé dans une tôle de 6 mm. d'épaisseur et la cassette de 7 cm. de long dans une tôle de 10/10.15

Pour le resort, on peut enrouler autour d'une mèche de 2,5 mm. un fil d'inox de pêche, placée dans le mandrin d'une perceuse fixée à un étau, et svp., ne brancher pas la perceuse, je ne tiens pas à être responsable de doigts en moins.

16  17

Après avoir pris en sandwich un bois rouge tropical bien dur, rigide et assez lourd, entre 2 planches de cedro amarillo (un bois peu dense), le tout collé à l'époxy mélangée avec de la sciure de ponçage, on se retrouve menuisier et ponceur... La poignée et le talon sont dans un autre bois, dont je ne sais pas l'espèce, mais qui est bien dur également. On obtient un fût de 42 mm. de haut sur 40 mm. de large, avec une longueur de 110 cm. Pour creuser le guide pour la flèche dans le bois dur du centre, j'ai pris un rond d'acier de 6 mm. martelé à l'extrémité, cela a créé une aspérité, que j'ai utilisé comme un rabot.
Les guides de la ligne de 2 mm. sont réalisés dans des électrodes de soudure 316 L de 2,5 mm.

19   20

21   22

23  24

Après trois couches de vernis, on part le tester. Il coule légèrement, ce qui n'est pas plus mal... puis au retour, on mange du Pargo rojo, Pagre dents de chien comme on dit en Guadeloupe, ou Sarde dents de chien, ou Zié Pleuré en créole, ou chez les anglophones, Dog Snapper, et pour mettre tout le monde d'accord, les scientifiques parleront du Lutjanus jocu, d'une dizaine de livres pour le plus gros... Je vous laisse choisir la recette, mais à bord de Basta ce fut à la tomate et au lait de coco, en garniture un riz coco, le tout légèrement pimenté et accompagné d'un vin chilien, partagé avec nos amis amérindiens Gunas de l'île de Mamitupu dans les San Blas.

Pour le potiron, Guédia l'avait préparé boulli accompagné de riz blanc et d'une tasse de café, ce qui fut également excéllent.

26.JPG   27

28               30

 

 31.JPG    32.JPG

Partager cet article

Bateau BASTA Bateau Basta - dans Les escales
commenter cet article

commentaires

SINED 09/09/2015 14:38

Bonjour,
Très beau travail, heureux que mon travail et mes partages de connaissances aie pu servir.

Sportivement Sined

Daniel 09/09/2015 18:10

Merci Sined
c'est vrai que vous y êtes pour quelque chose...et si l'envie vous dit de passer aux San Blas chez les Gunas...Bienvenue à bord
Daniel

Bruno 05/01/2014 12:40


Alors là, chapeau !!! C'est du tuto ça ! Quel talent Daniel !!! BRAVO

juliette 05/01/2014 10:48


j'adore tu es vraiment ingénieux,astucieux...!Le 1°poissons péché avec un tel engin doit avoir un goût encoremeilleur ! Bravo,bravo .Bisous,bisous

  • : Le voyage de Basta
  • : Carnet de bord de deux journalistes en voilier
  • Contact

Naviguez avec nous!

Entre deux reportages, nous embarquons parfois jusqu'à 4 passagers en croisière, cliquez ici

Rechercher

A propos des auteurs

Elle est journaliste-pigiste. Pour consulter son book en ligne, cliquez ici : https://cecileraimbeau.wordpress.com/

Il est photographe, distribué par l'agence Réa. Regardez son site pro en cliquant ici

 

 

Notre premier périple sur notre voilier de 6m50 le "Bourlingueur", relaté dans deux numéros de Voiles et Voiliers de 1995 ici et .

Contacts :

bateaubasta@gmail.com

Skype : bateau.basta

Facebook : Bateau Basta

Rubriques

Désolés pour la pub imposée par Overblog !