Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 décembre 2010 2 21 /12 /décembre /2010 06:55

 

Au Mali, à Niono, dans la région de Office du Niger, nous avons rencontré Oumou. Cette paysanne qui n’a jamais été à l’école a fait de la prison avant d’être portée à la députation par la population. Le préfet l’a fait arrêter alors qu’elle lui portait une lettre de réclamation rédigée par un groupe de femmes en colère. Elles s’étaient réunies quelques semaines plus tôt et ne comptaient pas se laisser faire car leurs terres venaient d’être confisquées par les autorités au prétexte que leurs maris n’avaient pas payé la redevance en eau d’irrigation.

 

Grâce à la radio Kayira, la voix d’Oumou et celle des petits exploitants spoliés retentit à 100 kilomètres à la ronde autour de Niono, le chef lieu de l’Office du Niger.

 

A l’arrière de leur motos, les journalistes de  cette radio locale nous ont gentiment trimbalé sur les pistes poussiéreuses jusqu’aux fin fond des rizières, dans un village proche d’où est née Oumou. Les villageois, vieux et femmes compris, y ont été réprimés à coup de matraque par les gendarmes. Ces paysans sont dans le collimateur des autorités parce qu’ils ont refusé les offres de l’entreprise convoitant la terre qu’ils exploitent… Nous avons écouté leurs témoignages, émus. Ils étaient tous unis à l’ombre d’un baobab. Nos amis de radio Kayira les enregistraient avec leur outil de travail : un vieux magnétophone à cassettes.

 

radio-Kayira.jpg


Partout en Afrique, de plus en plus de gouvernements étrangers et d’entreprises transnationales achètent ou louent les terres arables. Au Mali, 100 000 hectares de terres ont été cédés à Kadhafi, à travers le groupe Malibya, sans en aviser la population locale. La construction du canal nécessaire à l’irrigation des cultures libyennes a détruit des cultures vivrières et dévasté un cimetière…

 

En marchant le long des berges du canal, avec des paysans du SEXAGON, le syndicat des exploitants agricoles de l’Office du Niger, nous sommes tombés sur un crâne humain qui affleurait… Avec la photo, nous avons fait une affiche pour le forum contre l’accaparement des terres des paysans de la région de Niono.

 

AFFICHE-1.jpg

 

Partager cet article

Bateau BASTA Bateau Basta - dans Les escales
commenter cet article

commentaires

Naviguez avec nous!

Entre deux reportages, nous embarquons parfois jusqu'à 4 passagers en croisière, cliquez ici

Rechercher

A propos des auteurs

Pour connaître notre démarche,  lisez ça !

 

Consultez nos articles de presse ou podcaster nos reportages radio  : https://cecileraimbeau.wordpress.com/

 

Découvrez notre premier périple de jeunesse sur notre voilier de 6m50 le "Bourlingueur", relaté dans deux numéros de Voiles et Voiliers de 1995 ici et .

Contacts :

bateaubasta@gmail.com

Skype : bateau.basta

Facebook : Bateau Basta

Rubriques

Désolés pour la pub imposée par Overblog !