Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
8 août 2017 2 08 /08 /août /2017 07:04

Avec notre caméra et notre micro, on a suivi l'ami guna Pablo dans l'atelier de fabrication d'huile de coco de l'île de Mamitupu, dans le territoire amérindien Guna au Panama.

Depuis plus d'un siècle, les Gunas vendent leur production brute de noix de coco aux Colombiens qui viennent leur acheter d'île en île en bateau pour l'exporter vers leur pays à l'usage de leur industrie.

Impulsé par notre ami Pablo, ce petit atelier est un projet pilote pour qu'enfin les Gunas transforment eux-même leurs noix de coco, génèrent de l'emploi dans leurs îles et gardent la valeur ajoutée dans leur territoire.

Reste à trouver un marché pour  l’huile OGOB MAMMI ,100% bio, 100% Guna !

Bateau BASTA Bateau Basta - dans Les escales
commenter cet article
6 juin 2017 2 06 /06 /juin /2017 09:06

Les FARC parlent au micro de BASTA :

Voici le deuxième volet du reportage radiophonique sur le processus de paix en Colombie diffusé sur la radio suisse romande, à podcaster ici :

http://www.rts.ch/play/radio/a-labordage/audio/point-de-fuite-la-parole-plutot-que-les-armes?id=8643516

Photo: Daniel Hérard

Réunis dans un campement de paix provisoire, dans les montagnes du Cauca, 500 membres du régiment Jacobo Arenas de la guérilla des FARC se préparent au désarmement et à la transition vers la vie civile. Deux guérilleros, une femme et un homme, ont accepté - fait rare - de témoigner et de parler de leur vie dʹancien-ne combattant-e, des raisons de leur engagement précoce, à lʹadolescence, et de leur lutte, de leur rapport à la légitimité dʹuser de la violence ou non, de leurs espoirs et de leurs doutes. Mais leur récit est également précieux parce quʹil nous permet dʹen savoir davantage sur lʹorganisation des FARC, leur aptitude à recruter aussi bien dans les villes que dans les campagnes, des femmes presque autant que des hommes, des lettrés aussi bien que des analphabètes.
 

Bateau BASTA Bateau Basta - dans On parle de Basta...
commenter cet article
5 juin 2017 1 05 /06 /juin /2017 09:21

Un nouveau reportage radio de BASTA à podcaster ici :

http://www.rts.ch/play/radio/a-labordage/audio/point-de-fuite-le-long-cheminement-de-la-paix-en-colombie?id=8640770

 

Bien que Sergio Jaramillo, le commissaire pour la paix en Colombie, ait récemment demandé aux Colombiens de voir le processus de paix en cours comme un verre à moitié plein, et non à moitié vide, le retard pris dans le calendrier prévu génère de multiples inquiétudes.

Dans la municipalité de Caldono, au cœur des montagnes du Cauca, les victimes du conflit armé réclament des aides, mais craignent surtout que le gouvernement n'accomplisse pas ses promesses faites aux FARC. Réunis dans un campement improvisé, dans les montagnes alentours, sur un bout de territoire prêté par les Amérindiens Nasas, ceux-ci attendent la fin de la construction des installations prévues pour les accueillir et commencer leur démobilisation.

Le délai de 180 jours initialement projeté pour terminer le désarmement et préparer la transition à la vie civile des guérilleros, va devoir être rallongé. Les observateurs de la Mission d'accompagnement et de vérification de l'Organisation des Nations Unies se veulent rassurants.

Ces retards ne seraient pas si graves si les conditions de sécurité ne se dégradaient pas : de nouveaux groupes armés pénètrent les territoires jadis contrôlés par les FARC, menaçant et assassinant. Le processus de paix en Colombie est une lueur au bout d'un long tunnel sombre, de plus en plus menacé par la hausse des homicides et la recrudescence des paramilitaires...

 

 

 

Bateau BASTA Bateau Basta - dans On parle de Basta...
commenter cet article
3 mai 2017 3 03 /05 /mai /2017 13:40

C'est un nouveau podcast radio disponible sur le site de la radio suisse romande, ici :

https://www.rts.ch/play/radio/a-labordage/audio/point-de-fuite--quand-les-jeunes-emberas-del-salto-se-cherchent-un-avenir?id=8552979

Les Emberas vivent au Panama, en plein cœur de la jungle du Darien. À El Salto, la capitale traditionnelle de cette communauté amérindienne, les jeunes rêvent de sortir de la pauvreté et dʹaccéder à une certaine forme de modernité, sans pour autant renier leur culture et leurs traditions. Ceux qui arrivent à poursuivre leurs études partent travailler à Panama City. Les autres vivotent de lʹagriculture ou de petits boulots quand ils ne deviennent pas passeurs pour le compte des narcotrafiquants colombiens nombreux dans cette région frontalière. Les anciens, désireux dʹen finir avec le trafic et lʹexode rural, souhaitent renforcer la présence policière sur leur territoire et aussi développer des solutions pour permettre aux jeunes de trouver du travail sans devoir quitter la communauté.

Quand les jeunes amérindiens Emberas dʹEl Salto se cherchent un avenir...
Quand les jeunes amérindiens Emberas dʹEl Salto se cherchent un avenir...Quand les jeunes amérindiens Emberas dʹEl Salto se cherchent un avenir...
Quand les jeunes amérindiens Emberas dʹEl Salto se cherchent un avenir...
Bateau BASTA Bateau Basta - dans On parle de Basta...
commenter cet article
20 avril 2017 4 20 /04 /avril /2017 12:54

Un nouveau reportage radio, diffuse sur la radio suisse romande, a podcaster ici :

https://www.rts.ch/play/radio/a-labordage/audio/point-de-fuite-yaviza-terminus-tout-le-monde-descend-?id=8513749

Depuis le temps qu on navigue dans les eaux du Panama, on se demande ce qu il peut bien y avoir au bout de la route qui se termine dans le Darien. La reponse est dans ce nouveau reportage realise a Yaviza...

Yaviza est une bourgade à l'ambiance tropicale, surtout peuplée d'une population noire, descendante d'esclaves. Proche de la nature, la vie y est rythmée par le commerce fluvial et le son des tambours. C'est dans cette ville panaméenne de la province du Darien que s'arrête la longue route panaméricaine qui démarre en Alaska. Elle reprend cent kilomètres plus loin, au-delà de la rivière et de la forêt, sur le territoire colombien, pour finir en Terre de feu. Ainsi, l'Amérique de sud et l'Amérique du Nord ne sont pas reliées, à cause de ce bout de jungle ! Si certains habitants rêvent de voir le chaînon manquant de la route se construire enfin, d'autres y voit une grave menace...

Yaviza, terminus tout le monde descend !
Yaviza, terminus tout le monde descend !
Bateau BASTA Bateau Basta
commenter cet article
28 mars 2017 2 28 /03 /mars /2017 15:17

Ils sont quatre jeunes cubains à s'être échappés du camp de rétention de Lajas Blancas. Jorge, Miguel et leurs compagnons de route ont trouvé refuge dans l'église de Meteti. Ils ont quitté Cuba pour rejoindre la frontière étasunienne. Depuis le Guyana, ils ont traversé le Venezuela, la Colombie, puis ils ont du arpenter la forêt panaméenne du Darien à pied. Ce pénible voyage risque de s'arrêter là. Depuis l'abrogation de la loi américaine qui favorisait l'accueil des Cubains, les politiques migratoires leur sont défavorables. Ils comptent parmi les milliers de migrants à emprunter cet itinéraire dangereux chaque année. Certains y laissent la vie. La communauté amérindienne de Lajas Blancas a déjà vu une vague d'étrangers épuisés par neuf jours de jungle débarquer chez elle...

Dans l'émission "A l'abordage !" sur la radio suisse romande, à écouter ou podcaster ici :

http://www.rts.ch/play/radio/a-labordage/audio/point-de-fuite-etats-unis--le-reve-brise-des-cubains-22?id=8460029

Bateau BASTA Bateau Basta
commenter cet article
27 mars 2017 1 27 /03 /mars /2017 10:00

C'est le premier volet d'une série de reportages de BASTA sur la région du Darien au Panama,
diffusée dans la nouvelle émission "A l'abordage" de la Radio Suisse...

Gisèle et Ivan comptent parmi les quelques 230 Cubains qui occupent les locaux surpeuplés de Caritas dans la capitale du Panama. Comme tant d'autres Cubains, ils ont quitté leur île, leur famille et un bon travail mal payé, pour atteindre le rêve américain. Ils comptaient arriver à toucher le sol des Etats-Unis pour profiter de cette vieille loi datant de la guerre froide, appelée "pieds secs - pieds mouillés". Elle permettait aux citoyens cubains d'obtenir une carte de séjour étasunienne, une fois qu'ils foulaient le sol de ce pays. Mais avant de passer les clefs de la Maison Blanche à Donald Trump, le président Obama a abrogé cette loi. Giséle, Ivan et des centaines d'autres Cubains, en route pour le Nord, se sont retrouvés coincés, avant d'atteindre leur but. Ils ont ainsi tout quitté, tout vendu, tout enduré, pour rien. Le directeur de Caritas Panama leurs a ouvert les portes de ses bureaux, transformés dans l'urgence en foyer d'accueil. S'il les aide à chercher une solution, les changements politiques leurs sont défavorables : alors qu'auparavant, on les laissait passer de pays en pays, à travers l'Amérique centrale, tous risquent maintenant d'être reconduit à Cuba...

à podcaster ou écouter ICI :

http://podcast-audio.rts.ch/la-1ere/programmes/a-l-abordage/2017/a-l-abordage_20170327_standard_point-de-fuite-etats-unis-le-reve-brise_5124dd79-e4e6-4c5f-a215-3afec19756fe-128k.mp3

Bateau BASTA Bateau Basta
commenter cet article
1 janvier 2017 7 01 /01 /janvier /2017 13:33

 

Bateau BASTA Bateau Basta
commenter cet article
21 décembre 2016 3 21 /12 /décembre /2016 16:23

En Colombie, dans les quartiers populaires de Cali, "capitale mondiale de la salsa", des écoles de danse ont relevé le défi difficile d'apprendre la salsa à des jeunes marginalisés comme une alternative aux drogues, aux violences et aux gangs.

quartier Siloe

Leur travail a semé l'espoir dans les quartiers les plus défavorisés où des jeunes élèves motivés sont devenus des danseurs professionnels et ont été primés lors de prestigieux concours. Ils sont devenus des modèles à suivre. Même dans les prisons pour mineurs, des adolescents reçoivent des cours de salsa et expriment leurs talents cachés. Danseurs et instructeurs croient en la danse pour éduquer et enjoliver la vie, même quand elle semble mal partie...

escuela Combinacion Rumbera

Dans l'émission DETOURS, sur la radio suisse romande, à télécharger ici :

http://www.rts.ch/play/radio/detours/audio/a-cali-je-danse-donc-je-suis?id=8216355

Bateau BASTA Bateau Basta - dans On parle de Basta...
commenter cet article
27 novembre 2016 7 27 /11 /novembre /2016 15:51

Le deuxième volet du reportage de BASTA dans les montagnes colombiennes du Cauca est téléchargeable sur le site de la radio suisse, via ce lien :

http://www.rts.ch/play/radio/detours/audio/un-suisse-sauve-par-les-indiens?id=8149446

Il raconte l'histoire de ce missionnaire laïc suisse, en Colombie depuis 38 ans, Florian Arnold, qui l'a échappé bel en 2003 quand la guérilla des FARC a voulu le kidnapper.

Sauvé par les amérindiens Nasa, il a pu retrouver une vie tranquille dans le département du Cauca.

Alors que le processus de paix avec les FARC est menacé depuis le plébicite du 2 octobre, ce Suisse et la principale actrice de sa libération, reviennent sur cet épisode et sur la guerre qui a longtemps dévasté ces montagnes colombiennes...

 

Bateau BASTA Bateau Basta - dans On parle de Basta...
commenter cet article

  • : Le voyage de Basta
  • : Carnet de bord de deux journalistes en voilier
  • Contact

Naviguez avec nous!

Entre deux reportages, nous embarquons parfois jusqu'à 4 passagers en croisière, cliquez ici

Rechercher

A propos des auteurs

Elle est journaliste-pigiste. Pour consulter son book en ligne, cliquez ici : https://cecileraimbeau.wordpress.com/

Il est photographe, distribué par l'agence Réa. Regardez son site pro en cliquant ici

 

 

Notre premier périple sur notre voilier de 6m50 le "Bourlingueur", relaté dans deux numéros de Voiles et Voiliers de 1995 ici et .

Contacts :

bateaubasta@gmail.com

Skype : bateau.basta

Facebook : Bateau Basta

Rubriques

Désolés pour la pub imposée par Overblog !